2 février : Si près du septième ciel

Comme je n'ai pas grand chose au programme aujourd'hui à part apprendre le français, je vous laisse regarder un peu par le trou de la serrure du 7 ...

Voilà, le 7

Mon cerveau est petit (hihi), vous le savez déjà ! Mais plus sérieusement, le 7 est le plus petit studio de la Townhouse, mais il est terriblement confortable. Quand j'ai dû choisir entre le 6 et le 7 il y a plus de deux semaines, je n'ai pas hésité.

J'ai

  • un petit placard pour mes vêtements.
  • un très beau fauteuil en velours jaune doré sur lequel je ne m'assieds jamais (pourquoi d'ailleurs ?).
  • un lit confortable, dans lequel je me tiens toujours lorsque je ne suis pas assis devant l'ordinateur. Ce lit, je le fais tous les jours : d'une part, il a tout de suite l'air désordonné (la muddi n'aime pas ça), et d'autre part, je m'entraîne ainsi quasi quotidiennement à lutter contre la couverture ...
  • un sideboard - avec un tabouret en velours en dessous (ma tablette pour les numéros de la SZ que j'ai reçus de mon pays : merci Martin) et la télévision au-dessus.
  • un papier peint sombre particulièrement élégant avec des motifs dorés (très années 20, je dirais) sur le mur de la télévision.
  • une table (celle avec l'ordinateur) où je mange ou je travaille (donc j'écris).
  • deux chaises.
  • une petite cuisine avec un four à micro-ondes et deux plaques de cuisson (tout a déjà été utilisé : je jure !).
  • une minuscule salle de bain avec douche.

Quand Oliver passe, il me dit à chaque fois que je me suis fait belle comme ça. Je trouve ça vraiment mignon. Mais je l'avoue : je décore même la plus petite chambre. Parce qu'elle devient ainsi ma petite chambre. Je suis donc ...

... presque au septième ciel !